Deuxième partie du bilan de mon passage au Festival Européen Fantastique de Strasbourg! Et c’est sans doute la partie la plus émouvante (sortez les violons) pour mon âme de cinéphile: la Master Class avec Joe Dante ( Gremlins, Small Soldiers). La rencontre était suivie de la projection de son film Burying the ex.

1-La Master Class, Joe Dante.

Après une rapide introduction d’un des programmateur (visiblement fier et ému d’accueillir Joe Dante), c’est sous un tonnerre d’applaudissements que Joe Dante arrive sur scène.
Pendant 2h, Joe Dante sera interviewé par un journaliste de Charlie Hebdo, et entouré de deux traductrices (qui avaient l’air de ne pas être toujours en accord!). L’interview est ponctué d’extraits de film de Joe Dante ou de films qui sont ses références.

Il évoquera son expérience et son apprentissage du montage (et rend hommage au métier de monteur), avec le producteur Roger Corman, du film Hurlements. Film qui le fera remarquer auprès de Spielberg, qui cherche quelqu’un pour réaliser les fameux Gremlins

Il évoque avec une grande mélancolie les heures qu’il a passé devant les séries TV de son époque, et surtout le fait que nous sommes dans une époque où l’on ne partage plus le visionnage d’un film. Beaucoup se regardent sur un écran d’ordinateur maintenant, et il pense que l’effet d’un film d’horreur ou d’une comédie n’est pas le même si les spectateurs le regardent ensemble.
Il admet qu’il a du mal à faire naître ses films mais même avec moins d’argent maintenant, il y parvient toujours et c’est pour lui, le principal.
Bref, bien bavard, visiblement content d’être là, il se prête à une bonne grosse demi heure par la suite pour le rituel des photos, des autographes.
Pour finir, il présente Burying the ex, son nouveau film, en disant que ce n’est pas un grand Joe Dante, mais qu’ils se sont bien marrés à faire ce film et qu’il espère qu’on passera un bon moment!

2-Burying the ex, de Joe Dante (2015).

Burying_the_Ex

De quoi ça parle?:
D’un jeune homme qui cherche à rompre avec sa copine légèrement hystéro maniaque. Finalement elle décède avant accidentellement, et il pense pouvoir roucouler avec celle qui fait véritablement battre son coeur. C’est sans compter sur la détermination de l’ex, qui revient à la vie….

Et ce que j’en pense:
Que c’est fun! Effectivement ça ne se prend pas au sérieux, et c’est très drôle. Le scénario tient sur un ticket de métro comme on dit, mais les dialogues sont bien écrits, et bien rythmés. Du coup, on suit avec plaisir l’évolution du calvaire de notre héros. Comment va t il se débarrer vivante puis morte, de sa dulcinée ? Comment son demi frère va t il pouvoir soit l’aider soit aggraver les choses?
Niveau décor et mise en scène, c’est du grand classique, c’est soigné, sans plus.
Par contre ,le trio d’acteurs est génial (Anton Yelchin, Ashley Greene et Alexandra Daddario), on sent une véritable alchimie. Ashley Greene est particulièrement excellente en ex complètement déjantée. Il y a le lot de petites choses peu ragoûtantes (baiser baveux, dégustation de chair humaine…) qui nous font trépigner de joie. Une bonne comédie horrifique qui est effectivement à voir en groupe…

Retour sur:
  | | | |

One Comment

  1. Pingback: Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg-Bilan #2-Master Class Joe Dante – Leelou va au cinéma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *