Visite des Studios Warner Bros et Universal

A l’occasion d’un voyage en Californie, j’ai visité les studios Warner et Universal.
Les studios Warner et Universal se situent dans la (plutôt pas belle) ville de Los Angeles. Il y a aussi les studios de la montage étoilée Paramount  mais je n’ai pas eu le temps de les faire.

Warners Bros Studios

Animaniacs
On a signé des contrax!

Logistique:

A Los Angeles, on se déplace forcément en voiture, et tous les parkings sont payants et chers (et blindés). Chez Warner c’est donc 7$. En s’avançant vers l’entrée, on aperçoit aisément la fameuse tour des frères Warner, à savoir les Animaniacs. Premier symbole drôle. A l’entrée, c’est Daffy et Bugs Bunny qui nous accueillent sous la forme de statues dorées. Deuxième symbole drôle. Quand on pénètre dans le bâtiment, c’est un agent chargé de fouiller et de nous diriger vers un portique, qui finalise notre arrivée. Premier symbole moins drôle.
On accède ensuite à une pièce dédiée au marchandising d’abord, avec les caisses au fond, ensuite. Il est conseillé de réserver auparavant, car ce sont des visites guidées avec horaire.

Visite:

On commence la visite en s’installant dans une petite salle de cinéma, qui nous projette un rapide historique du studio, à savoir qu’il a été créé en 1923 par quatre frères, originaires de Pologne. Le petit film est surtout une compilation de l’ensemble des œuvres de Warner, rien de bien intéressant. Ensuite trois guides arrivent et divisent la salle en trois pour nous embarquer sur des voiturettes.
Le guide nous dresse une liste des séries tournées dans les studios et nous demandant ce que l’on connait.  Sachez donc que les séries True Blood, Pretty Little Liars, Urgences, Mentalist, Big Bang Theory et Friends (“most popular show ever”)entre autres, sont tournées à Warner. Tout comme la saga Batman, Harry Potter, Terminator aussi, tout comme Argo (dont le nom sera répété 1000 fois environ accompagné en général d’un “academic winner”). On nous parle aussi de séries que je ne connais pas, comme Dixie ou The Fosters ( “so popular si on en croit la réaction des autres visiteur-euse-s).
On commence avec la présentation du Merlotte (le restau/bar de True Blood), qui sert en fait à d’autres séries, et également sous forme de maison.
Le Merlotte en vrai c’est ça:

Merlott

Je peux sentir votre déception jusque dans mon clavier.

On passe devant le décor d’Urgences, de Pretty Little Liars, et celui de Terminator où une des scènes de bataille a été tournée (sur un simple parking). Le premier arrêt se fait à un “musée” dédié à Harry Potter et les sagas Batman. La plupart des costumes sont là, ainsi que la série de masques Batman.

On continue le rituel des photos et on passe au hangar où sont stockés l’ensemble des engins motorisés de l’homme chauve souris.

Batmobile

On reprend la route, et on s’arrête au Central Perk, café mythique des amis.

Central Perk décor

On nous précise (non sans un certaine malice) que Warner possède le plus grand studio. A tel point qu’Universal est venu le louer pour tourner des scènes de Jurassic Park.
Ensuite, nous visitons le décor de la série qui ne passe pas en France, The Fosters. Sur un espace réduit, cohabitent un décor de couloir de lycée, un bureau de police, une salle de proviseur, une salle de pause. On se croirait dans une (grande) maison de poupée, complètement adaptable avec des murs interchangeables à volonté, selon les séries.

kevin williamson
Un petit scream pour la route?

Warner Plus: 

  • La possibilité de se visiter certains décors à pied même si on doit suivre le guide.
  • Les costumes/engins Batman!

Warner Moins:

  • Visite pas assez longue (2h).
  • Pas de démonstration de changement de décors.

Universal Studio

Universal Studios

Logistique:

Chez Universal, il ne faut payer pas moins de 15$ pour ceux-elles qui acceptent de marcher un peu, et 20$ pour ceux-elles qui ne le souhaitent pas. Pour essayer de faire passer la pilule, ils ont donné des noms rigolos à leurs étages de parkings: Jurassic Park, Frankeinstein
Les tarifs varient en fonction de ce que vous voulez (visite VIP, équivalent des Fast Pass à Disney, etc..). Cela suffit amplement de choisir le tarif de base (autour de 85$) si vous prenez une journée.

Visite:

Universal Studio est en fait un parc d’attractions. Il y a néanmoins une visite des studios prévues, plus axée spectacle qu’explicative. Dans un petit train, nous voilà partis à la découverte des décors de Jurassic Park, des Desperate Housewives (qui s’avère être une mini rue), de Retour vers le Futur…On vit également une expérience cinéma 4D King Kong plutôt bien faite, une démonstration d’explosion dans le décor des Dents de la Mer, une simulation d’une pluie torrentielle, ainsi qu’un crash aérien parsemé de zombies…

On en apprend peu sur le fonctionnement réel des studios, mais on apprécie la démonstration de leurs compétences en terme d’effets spéciaux. Tout comme le spectacle Waterworld (après avoir misé plusieurs millions sur un film qui a fait un four, essayons d’en faire un spectacle). L’histoire n’a aucun intérêt, il faut avouer par contre que les cascades nautiques et enflammées sont particulièrement saisissantes.

Waterworld
Waterfire

Le reste des attractions est principalement axé cinéma 4D. Ainsi, on peut visionner une version des Les Simpsons (délirant), Transformers (sympathique), La Momie (nauséeux), les Minions…
Jurassic Park est un parcours gentillet parmi les dinosaures, avec une chute dans l’eau plutôt impressionnante.

Attraction Simpson

Une démonstration d’effets spéciaux en direct, style show américain est aussi proposée. Une équipe d’animateur bien rodée niveau mise en scène, montre un échantillon d’effets. Le bras coupé d’une spectatrice, ( avec faux sang qui gicle ), des écrans verts, des capteurs placés sur une combinaison pour pouvoir récréer sur ordinateur n’importe quel personnage souhaité, un spectateur déguisé en cosmonaute balancé par un câble…Malheureusement rien n’est approfondi mais c’est toujours intéressant à voir en direct.

Décor

On est d’accord, ces studios cinéma sont plus des outils de promotions qu’une réelle invitation à la découverte d’un making of.
Pour autant, le studio Warner fait un peu plus l’effort qu’Universal pour parler à notre côté cinéphile.
Cela reste malgré tout, un vrai plaisir d’être plongé-e dans un univers que l’on connaît finalement bien.

Share this:

1 Comment

Add Yours

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *