Malgré la prolifération de films de loup garou, c’est un sous genre souvent considéré comme mauvais. Pourtant il soulève (de manière plus ou moins habile j’en conviens), des problématiques liées au corps qui sont intéressantes.
Comment le loup garou homme et femme est représenté? Quelles différences et points communs? Vous saurez tout (ou presque) en lisant ce dossier. Bonne lecture!

Attention SPOILERS! Vous pouvez consulter la liste des films évoqués à la fin de l’article.

Sur presque 30 films vus, le nombre de films représentant des loups garou homme et/ou femme, est quasi similaire. On a souvent la représentation qu’un loup garou est un homme, alors que ce n’est pas le cas.
Le loup garou représente la marginalité. Mais ce corps qui se transforme, fait référence aussi à celui de la femme. C’est parti pour l’analyse de la représentation du loup garou.

SOMMAIRE

1-La lune

2-Le loup et l’humain

3-L’apparence du loup garou

4-Le loup garou, bouclier contre les violences sexistes?

5-L’amour, élixir de la malédiction

6-Sexualité bestiale

7-Les meutes de loup

8-Conclusion: le loup est en toi

Dans mon article sur la saga Ginger Snaps j’avais déjà rédigé une partie sur la mythologie du loup garou.
Je ne reviendrai donc pas dessus, n’hésitez pas à aller lire cette 1ère partie avant de continuer.
En revanche, je vais m’attarder sur la lune, élément souvent évoqué quand on parle loup garou.

Les Bonnes Manières

1-La lune

C’est l’écrivain et homme politique Gervais de Tilbury qui est à l’origine du rapprochement du loup garou qui se transforme lors d’une nouvelle lune (et non pas d’une pleine lune comme on le représente maintenant). Il l’écrit dans son Livre des Merveilles au 12ème siècle.

La lune est un satellite qui a une place importante dans nos croyances, qu’elles soient anciennes ou non.
D’ailleurs, elle est très présente à travers des expressions du quotidien: être dans la lune, décrocher la lune, être mal luné-e, voire même être belle comme la lune…

Elle porte plusieurs symboles:

  • Le changement. Un cycle lunaire passe par une perception différente de la lune. On parle de nouvelle lune, 1ers croissants, quartiers, lune gibbeuse croissante, et une fois la pleine lune atteinte, le cycle repart dans l’autre sens. Une transformation progressive donc.
    Pour évoquer un trouble mental changeant, on parle de personnes lunatiques.
  • La fécondité. Avec son cycle lunaire de 29 jours, il est proche d’un cycle menstruel, généralement autour de 28 jours. Il n’en fallait pas plus à nos ancêtres grecs et romains pour associer la lune au féminin (bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique d’un lien entre les 2).Ainsi, selon Aristote, la pleine lune faciliterait l’accouchement.
    La lune a donc sa déesse Grecque, Séléné, et Romaine, Luna. A noter que ces déesses sont transformées en sorcières (évidemment maléfiques) les soirs de nouvelle lune, suite à un pacte avec le Diable.
  • La puissance de la nature. C’est pour cette raison qu’on dit que les sorcières tiennent leurs Sabbats; cette fête lors de pleine lune. Une symbiose entre nature et dieux/déesses, dans un coin isolé, qui permettra à la magie de ne pas être perturbée. Vous pouvez écouter cette émission pour en savoir plus sur les Sabbats.
    Il n’est donc pas étonnant que la lune soit directement liée à l’idée que le loup garou est un retour direct de l’homme, à la nature.
    Ces éléments en font une référence indéniable au féminin.
Séléné

Si on se penche sur son côté plus scientifique, elle n’est pas dénuée d’intérêt non plus. On peut noter:

  • Son lien avec la Terre. On associe souvent la lune au soleil alors qu’en réalité son binôme se ferait plutôt avec la Terre. En effet, il y a 4 milliards d’années, la Terre et la lune ne faisaient qu’un, et c’est suite à une collision avec une autre planète, qu’elles ont été fracturées. C’est pour cette raison qu’on retrouve des compositions rocheuses sur la lune, qui sont similaires à la Terre.
    Ainsi, si on associe la lune à la transformation de l’homme en loup garou, on peut y voir la fusion entre la lune et la Terre. Cette dernière représentant évidemment les Hommes.
  • Son lien avec la mer. La lune est une source de luminosité rassurante pour les marins.
    Mais surtout, les forces de gravitation additionnées de la lune et du soleil, régulent les marées.
    Je ne résiste pas à convoquer Jamy pour une petite explication en images:

2-Le loup et l’Humain

Avant d’aller dans le vif du sujet, il est intéressant de noter que le sous genre du film de loup garou a la réputation de proposer beaucoup de (très) mauvais films. Et je ne vais pas aller contre cette idée reçue, qui est plutôt vraie (même si on trouve quelques perles).

Ce qui m’a questionnée en revanche, c’est pourquoi? Car les sous genres de l’horreur mettant en scène des animaux plus ou moins monstrueux sont courants dans le cinéma de genre. Et si tout n’est évidemment pas réussi, cela n’empêche pas d’avoir de très bons films allant d’Alien, en passant par Cujo, The Thing ou La Mouche, qui abordent pour certains, une transformation de l’humain.

Il reste très compliqué de représenter la transformation d’un humain en un animal qui nous est proche et connu. D’autant que l’humain n’a pas grand chose à voir avec un canidé, morphologiquement parlant. Il s’agit donc d’un tour de force de parvenir à faire évoluer un corps humain vers un corps de loup. Surtout si on doit représenter le corps qui redevient humain. Il y a un côté un peu absurde et rigolo finalement. Comme un déguisement.
C’est précisément ce que fait remarquer John Landis, le réalisateur du Loup Garou de Londres:

Par contre, le lien entre homme et loup est très ancien. Ce sont 2 espèces qui se sont rapidement entendues. Elles sont sociales, fonctionnent en meute, se nourrissent de mets similaires (ce qui explique leur affrontement à propos du bétail, même si on sait qu’il y a plus de chiens qui le tue, que des loups).
Le loup et l’Homme sont également attachés à la notion de territoire à défendre, à le marquer, à le conquérir.

Mais on sait aussi que l’Homme est devenu le 1er prédateur du loup dès le Moyen Age, où leur extermination a réellement commencé. Les affrontements entre habitant-es des régions montagneuses et des loups font toujours rage actuellement. Le loup est donc une espèce protégée depuis 1990, ce qui n’empêche pas certains d’en tuer, exaspérés.
La situation s’amplifie avec le réchauffement climatique, qui pousse humains et animaux à vivre de plus en plus proches.
Pourtant cette cohabitation est ancestrale; nous avons juste perdu l’habitude de vivre en harmonie avec les animaux. Une habitude qu’on devra sûrement reprendre.
L’être humain qui doit vivre en paix avec les loups. De la même manière que le loup garou matérialise ce défi pour l’humain de vivre en accord avec son côté loup.

L’Homme est un animal comme les autres

L’Homme étant transformé en un (autre) animal, les films de loup garou questionnent souvent le rapport de l’Homme à son animalité. La manière dont l’aspect bestial prend le dessus, et les conséquences qui ont une répercussion sur sa vie.
Comme si on partait du principe que l’Homme n’était pas un animal, mais un être civilisé (même s’il faudrait définir ce qu’on met derrière le mot civilisé).
En effet, on sait que les différences génétiques entre les singes et les Hommes sont minimes. Par ailleurs, il faut savoir que l’homme est le seul de son espèce à frapper et à tuer sa compagne. L’anthropologue Françoise Héritier évoque ce sujet dans Sciences&Avenir.
Ainsi, il y a maintenant des anthropologues, qui ont tendance à mettre les Hommes et les animaux sur un plan similaire. Je vous conseille cette émission de France Culture sur le sujet.
La vidéo de Demoiselles D’Horreur sur Clarice dans le Silence des agneaux, évoque également ce pied d’égalité entre les humains et les animaux:

LIRE PAGE SUIVANTE >>>

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *